Concours Imagesub

Login

 


Des sites à visiter

 


toutes les vidéos de la CNPV

 


le facebook de la CNPV

 


l'image du vendredi de la FFESSM, par la CNPV

 

FFESSM

 

Forum photosub

 

Doris

 

BioObs

 

Plongimage

 


2017 : Un stage national vidéo pas comme les autres.

Pour 24 plongeurs vidéastes, la gravière du fort située à Holtzheim, près de Strasbourg a été le terrain de jeu dans l’eau douce de la gravière et dans les salles de cours des bâtiments de nos amis Alsaciens, du 17 au 24 juin 2017.

L’objectif pour l’équipe d’encadrement : Faire de ce stage un tremplin pour réaliser une vidéo de bon niveau, avec des images cadrées, stables, bien éclairées, et surtout un scénario qui nous fasse rêver ! Ambitieux, diriez vous ?

Selon le niveau et l’expérience des vidéastes présents, des formations adaptées et un planning de cours serré.

3 « débutants », 10 avec une expérience de montage, et 2 avec l’ambition de valider un niveau 3 de vidéaste ( PV3).

5 formateurs et 3 stagiares formateurs en fin de cursus bien décidés à relever le défi !

Mais pourquoi un stage pas comme les autres ?

Le site de la gravière est unique en son genre, animé par des passionnés, des bénévoles qui protègent le lieu avec détermination et constance. La faune et la flore sont remarquables, et offrent aux vidéastes des possibilités de capter la vie des perches, brochets, gardons, carpes , tanches dans un cadre verdoyant à cette époque, avec des jeux de lumière pleins de poésie.

Un stage pas comme les autres au vu de la convivialité qui a été le fil conducteur de la semaine, avec un accueil digne de la réputation des alsaciens !

Un stage pas comme les autres pour le rythme de vie dense mais jamais précipité de la semaine, l’unité de lieu y a contribué, avec une organisation des plongées dans des conditions très sécurisantes, dans la limite de 15 m ( le fond descend jusqu’à 40m).

Le choix de la durée et de la faible profondeur s’imposait pour tous. Temps de prise de vue accru, concentration de la vie, et fraicheur ambiante au delà de cette profondeur !

La semaine est passée très vite avant la projection finale de toutes les réalisations d’une qualité intéressante, qui a souligné les progrès consistants, voire très consistants pour certains.

Un bilan de formation remarquable :100% de réussite : 3 vidéastes1, 8 vidéastes 2, 2 vidéastes 3, 3 formateurs V1.

Le magasin « photo-denfert» a proposé à mi stage un prêt de matériel pour tester de l’éclairage et des ensembles de prise de vues. Ce petit intermède a été très apprécié.

Le Biologiste Serge Dumont, et une équipe de tournage ainsi que le fabricant de lampes Keldan ont aussi fait une intervention qui a ouvert quelques portes sur le monde professionnel.

En résumé, le vin d’alsace bu avec modération en dégustant les fameuses flamekishe a permis de renforcer si besoin les liens qui se sont tissés tout au long du stage.

Le bilan des stagiaires témoigne de leur satisfaction et les mots qui reviennent souvent sont : convivialité, disponibilité des encadrants, rythme de vie sans stress, et compétences acquises !

Et la question est : c’est quand le prochain stage ?

En tant qu’organisateur, que ces paroles sont douces !! Et surtout elles permettent d’oublier l’énergie déployée pour organiser le stage depuis des mois, les petits ajustements, et les moments de doutes.

François RUDA