Concours Imagesub

Login

 


Des sites à visiter

 


toutes les vidéos de la CNPV

 


le facebook de la CNPV

 


l'image du vendredi de la FFESSM, par la CNPV

 

FFESSM

 

Forum photosub

 

Doris

 

Plongimage

 


La 5ème édition du Challenge de la gravière du Fort à Holtsheim a eu lieu les 1 et 2 juillet 2017.

2 équipes de Provence, 3 équipes de Champagne (Est), 1 équipe de Moselle (Est) et 2 équipe du Bas-Rhin (Est) étaient présentes.

Les séries de 6 images présentées pas les 8 équipes en compétition ont mis en valeur de façon très artistique ce magnifique plan d’eau.

Les photographies soumises au Jury : 

3 macro/proxy : Au moins 1 photo de poisson, au moins 1 photo sans poisson 

3 ambiances : 1 ambiance modèle, 1 ambiance poisson, 1 libre

Pour cette compétition, la prise de vue peut se faire en RAW et le post-traitement est autorisé dans les limites suivantes : 

  • Balances des blancs, colorimétrie : sans limite, 
  • Recadrage : à concurrence de 20% de la taille de l’original, 
  • Luminosité et Contraste : plus ou moins 20% du réglage de l’original, 
  • Accentuation, netteté : plus ou moins 20% du réglage de l’original, 
  • Bascule droite/gauche, haut/bas. 
  • La retouche n’est autorisée que pour la suppression de particule. Toute autre action de post-traitement ou retouche n’est pas autorisée. 
  • Les photos en catégorie ‘libre’ n’amènent aucune contrainte quant à la retouche ou au post-traitement si ce n’est un recadrage maximal de 20% de la taille originale. 

La journée de Samedi c’est terminée par la sélection des images et la traditionnelle et conviviale soirée tartes flambées !

Le jury Composé de Claude Ruff et Michel Lambinet ont délibéré dimanche matin.

Le classement : 

  • 1e-Jacques-Yves Phélipot Est - prix de la gravière du Fort et Prix Macro
  • 2e-Christine Bossé Est 
  • 3e-Danièle Bouvier Est  - prix Ambiance

Le site, la faune et la flore de la Gravière du Fort sont un magnifique écrin pour que les photographes expriment leur créativité les images parlent

d’elles même.

Nous espérons plus de compétiteurs l’année prochaine.